21.3.06

Est-ce que les initiatives de Google et d'Amazon représentent vraiment un progrès pour les éditeurs ?

Le site If:book pose la question dans un article passionnant. Plutôt que de chercher à inventer de nouvelles voies pour publier leur contenu sur Internet, voire l'insérer dans le véritable réseau que l'Internet est devenu, les éditeurs recherchent, par peur, des solutions cloisonnées. Et finalement Google et Amazon ne proposent pas de solutions révolutionnaires mais des livres dans un environnement fermé, protégé, sous-cloche, dans lequel on ne peut ni commenter, citer, partager, annoter, etc. A lire.

1 Commentaire(s):

Anonymous Irène Delse a dit...

Ah, oui, la lecture comme activité solitaire... C'est normal ;-)

Pendant ce temps, Microsoft tente, grâce à ses technologies DRM et formats propriétaires, de privatiser le Net :



Circuit fermé, là aussi.

26/5/06 00:40  

Enregistrer un commentaire

<< Accueil