24.3.06

Le Salon du livre 2006 a révélé des divergences entre éditeurs

Le Monde publie aujourd'hui un bilan du Salon du Livre et des problèmes que rencontrent les éditeurs. Extrait : Que ce soit sur le vote de la loi sur le droit d'auteur ou sur les projets de numérisation des livres par le moteur de recherche Google, le SNE a semblé à la traîne. Au cours d'un débat organisé au Salon, François Gèze, PDG de La Découverte, a d'ailleurs reconnu que "les éditeurs français étaient moins avancés dans leur réflexion que les Allemands ou les Anglais".

Pour leur première venue, Google a réussi sa médiatisation. De nombreux journaux ont publié des articles sur ses projets et des interviews des deux éditeurs français qui ont déjà signé avec eux. L'expérience de weblog du Salon mené par l'organisateur a fini par trouver une "vraie" adresse (http://blog.salondulivreparis.com/) mais certainement pas un ton. On a souvent eu l'impression d'être de trop en lisant les billets enthousiastes et satisfaits d'un des deux auteurs. Le but était-il de rendre plus "attrayant" le Salon ? Fallait-il forcément en passer par des commentaires sur les hôtesses, des photos people de ses connaissances et des clins d'oeil "entre soi" ?

1 Commentaire(s):

Anonymous andy Verol a dit...

"On a fait la queue pour bouffer correctement. Et puis le magasin a été fermé par les autorités.

Le rangement des jambons dans la réserve m'a bousillé le dos.

Depuis quatre jours, je ne parviens plus à écouler mes stocks de viande séchée. C'est pas faute d'avoir fait des écriteaux affichées un peu partout dans la ville. Surtout en centre-ville."

La suite, si vous le souhaitez, sur http://hirsute.hautetfort.com

24/4/06 23:12  

Enregistrer un commentaire

<< Accueil